Université Nangui Abrogoua, Abidjan, Côte d’ivoire

 

Sujet de thèse :

« Plantes à potentiel phyto-estrogénique : une solution contre les symptômes de la ménopause ».

KOUAME Amoin Gervaise est doctorante en Botanique et Phytothérapie depuis 3 ans. Elle a obtenu la Licence en 2008 à l’Université Nangui Abrogoua et depuis 2014, elle est titulaire d’un Master en Botanique et Phytothérapie dans la même université. Elle compte en tant que chercheur trouver des remèdes qui vont permettre d’aider la gente féminine à bien aborder la ménopause, qui bien que normal, peut être sujet de souffrance. Elle voudrait après l’obtention du Doctorat trouver des collaborations ou ouvrir un laboratoire pour la fabrication de compléments alimentaires accessibles aux femmes de toutes les couches sociales. Elle compte encourager les jeunes chercheurs à s’intéresser au concours Ma thèse en 180 secondes afin que les résultats ne restent plus dans les bibliothèques et les laboratoires.