École doctorale régionale (EDR) d’Afrique centrale en Infectiologie tropicale de Franceville

 

Sujet de thèse :

« Paludisme, schistisimose et filarioses négligées (Loaose et Mansonellose) chez les personnes infectées par le VIH vivant au Gabon : impact sur la santé globale ».

En 2014, Bédrich Pongui NGONDZA a obtenu une Licence de Biochimie Fondamentale puis en 2016, un Master en Biologie Cellulaire et Physiologie option Physiopathologie Moléculaire à l’Université des Sciences et Techniques de Masuku à Franceville au Gabon. Depuis 2017, il fait une thèse en Immunologie-Parasitologie à l’Ecole Doctorale Régionale d’Afrique Centrale en Infectiologie Tropicale et à l’Université des Sciences de la Santé au Gabon. Il travaille essentiellement sur les cas de coïnfections VIH et maladies parasitaires. Après obtention de son Doctorat, il souhaiterait poursuivre sa carrière dans la recherche et participer à la formation des jeunes gabonais et gabonaises. Son intérêt pour la recherche est d’autant plus grand que les maladies parasitaires sont avec le VIH et la tuberculose les principales causes de morbidité et de mortalité au Gabon et en Afrique en générale.