Université Saint-Joseph, Beyrouth, Liban

 

Sujet de thèse :

« Effets de la stimulation de l’insula sur l’activité du thalamus nociceptif ».

 Hiba Douja CHEHADE a fait toutes ses études au Liban. Elle a obtenu sa licence en biochimie en 2013 puis son master en neurosciences en 2015. Passionnée de neurosciences et fascinée par le système nerveux, elle a choisi d’entreprendre une thèse en 2016. Celle-ci porte sur les douleurs neuropathiques et la mise au point d’un nouveau traitement. Elle voit en sa thèse un pas en avant dans le très long voyage de la chercheuse qu’elle aspire à devenir. Suite à la thèse elle voudrait entreprendre des postdocs académiques. Toutes les thématiques en neurosciences l’interpellent mais une plus que d’autres. Elle rêve, en effet, de devenir un jour une spécialiste du comportement criminel. «